Actualités Hors Stade

Résultats des courses sur route, trails et cross

20 km de Maroilles, le 1er mai 2022 - Maroilles

Maroilles2022 EstellePascalKader

 

Deux ans à être privé des 20 km de Maroilles, une des épreuves les plus populaires dans la région, il y a de quoi trouver l’inspiration pour narrer les péripéties de nos coureurs lors de l’édition 2022 de cette classique avesnoise ! Quoique…

Le parcours ? C’est toujours le même, avec son départ en descente, ses nombreuses bosses et sa fameuse côte du Grand Fayt, qui annihile les espoirs de nombreux coureurs vers le 16ème kilomètre. La mobilisation des nos athlètes ? Même s’ils savent qu’ils vont souffrir, qu’ils vont se demander pourquoi ils sont là, ils étaient encore cette année plus d’une trentaine à représenter l’USVA sur cette compétition. Sa ferveur populaire ? Elle est toujours aussi présente, avec de nombreux spectateurs venus encourager des proches ou simplement des curieux se délectant de l’ambiance festive de cette épreuve. Son célèbre fromage ? Il est toujours offert aux coureurs, empestant sacs et véhicules le temps de rentrer après la course (odeur mêlée évidemment avec celle de la transpiration). Son coup à boire à l’arrivée ? Les nombreux participants se précipitent toujours avec avidité vers les troquets pour déguster une bière bien méritée (et les coureurs de l’USVA ne sont pas les derniers pour cela ! ).

Bref, il n’y a rien d’original à raconter pour les retrouvailles avec ces 20 km de Maroilles, si ce n’est évidemment de conter les performances de nos athlètes !

 

Avant même le départ, les coureurs du premier sas ont eu la surprise de voir tomber sur eux l’arche de départ. Mais le problème a été vite résolu, et à 15h, la course part sous un soleil bien présent mais un vent un peu frais qui se faisant sentir entre le 6ème et le 8ème kilomètre, puis du 11ème au 14ème kilomètre.

Nos quatre premiers arrivants sont tous de la catégorie M1M… Quatre coureurs qui ont représenté le club aux Championnats de France de cross il y a quelques mois et qui confirment leur bonne forme avec ce joli tir groupé Un résultat d’ensemble qui les aurait sans doute également qualifié aux Championnats de France de Maroilles (© Olivier Lelong) s’ils existaient !

Pour le quasi-local de l’étape, ces 20 km de Maroilles étaient un des objectifs principaux de la saison. Affûté comme jamais, William Samson part vite, très vite (32’50 au 10ème km ! ). Il le paie un peu dans la côte du Grand Fayt mais réalise une performance de premier plan puisqu’il se classe 8ème (1er M1M) en 1h08’05. Voulant également confirmer sa bonne forme du moment, Cyril Elslander cherchait à améliorer sa 18ème place de 2019. Avec une progression de quelques secondes, il finit au 14ème rang (3ème M1M) en 1h10’07. Les deux autres M1M de ce quatuor ont fait la course ensemble : Cyril Audras et Olivier Lelong terminent 37ème et 38ème (8ème et 9ème M1M) en 1h17’01.

Un autre master du club arrive ensuite : Stéphane Bornat se classe 132ème (7ème M3M) en 1h24’01, devançant sa compagne, Céline Hus Vilquin, 212ème (4ème M2F) en 1h27’46, qui n’en finit plus de progresser ! Pourchassé par notre ancien (et futur) licencié Maxime Danglot qui s’en était fait une cible, Primo Pohin prend la 223ème place (45ème M1M) en 1h28’10. A l’entrainement, il y a rarement l’un sans l’autre, on retrouve donc à la suite de Primo Nicolas Bielen finit 300ème (62ème M1M) en 1h30’46.

Les entraînements paient pour Sylvain Peron ! Une très belle prestation pour notre coureur qui finit 302ème (54ème M0M) en 1h30’48. Notre prochain coureur à franchir la ligne d’arrivée est Bruno Laignel, à la 336ème place (71ème M1M) en 1h31’59, devançant de quelques secondes la deuxième seconde féminine de l’USVA, Charlotte Vantine, 344ème (4ème M0F) en 1h32’20. Premier transfuge du groupe trail (ils seront plusieurs à venir tâter du goudron ce 1er mai), Olivier Crépin finit 356ème (75ème M1M) en 1h32’39, quelques places devant Franck Meurisse, 361ème (8ème M4M) en 1h32’39.

On descend un peu dans le classement pour retrouver Hugues Versaevel, auteur d’une solide prestation. Avec un temps de 1h41’29, il se classe 734ème (78ème M3M). Élie Richard a lui aussi délaisser les chemins de terre pour les routes goudronnées, il finit 874ème (124ème M0M) en 1h43’53. Estelle Dubus avait impressionné aux Foulées Valenciennoises, elle remet cela à Maroilles ! Elle termine 896ème (18ème M2F) en 1h44’08. De retour en compétition après le Marathon de Paris, Gaëlle Morant prend la 961ème place (23ème SEF) en 1h45’08.

Dans le top 1000 (sur plus de 2500 coureurs à l’arrivée quand même !), Pascal Carcopino franchit la ligne d’arrivée en 1h45’58, se classant 999ème (46ème M4M). Florence Lecolier prend la 1176ème place (14ème M3F) en 1h48’50, devant un autre membre du groupe trail, Olivier Raguet, 1213ème (57ème M4M) en 1h49’24. Viennent ensuite Kader Ouali, 1217ème (129ème M3M) et Pierre Gobinet, 1250ème (11ème M6M) en 1h49’54… Notre Pierrot qui a fait une petite chute, poussée involontairement par une de nos athlètes (je soupçonne néanmoins que c’était juste un moyen de faire taire Pierrot… sans même être certain que ça ait été efficace !).

Course difficile pour Émilie Turpain, qui traîne quelques effets secondaires de la maladie (malheureusement) à la mode. Elle finit 1293ème (34ème M0F) en 1h50’39. Adeline Legrand suit à la 1366ème place (35ème M2F), en 1h52’04, devançant d’une trentaine de secondes, un autre trailer, David Cacheux, 1387ème (212ème M2M) en 1h52’32. Roselyne Leleu, en terminant à la 1462ème place en 1h54’11, en profite pour remporter la catégorie M7F et le bouquet qui va avec.

En mode accompagnatrice, Elodie Guillou finit 1507ème (38ème M1F) en 1h54’54, quatre secondes devant Emmanuel Pralat, 1511ème (241ème M1M) en 1h54’58. Valérie Dubois était également passée des montées de terre aux côtes en asphalte pour terminer1815ème (58ème M2F) en 2h00’28. Quant à Claudine Berlvacque, elle franchit la ligne d’arrivée à la 2093ème place (49ème M3F) en 2h07’29.

 

Un grand bravo à tous pour ces excellents résultats ! Nos coureurs ont bien été poussé par les nombreux supporters, notamment quelques uns de nos licenciés qui sont venus spécialement à Maroilles pour encourager leurs camarades (Hafida, Marie-Pierre, Laurent, Thierry, etc.). Ces résultats sont aussi évidemment la conséquence des bons entraînements concoctés par Nicole, à qui l’on souhaite une prompte remise sur pied… De même qu’aux blessés, qui n’ont pas pu prendre part à la course ou qui ont du abandonner en cours de route.

RésultatsPhotos