Semi-marathon de Phalempin, le 17 juin 2018

GroupePhalempin2018

 

Dimanche 17 juin, 18 membres de l’USVA se sont rendus à Phalempin pour y courir la 34ème édition du semi-marathon.

Après une arrivée un peu tumultueuse de la voiture de Pascal Carcopino, tous le monde a pu retirer son dossard, sauf Maxime Danglot qui a dû refaire son dossard. En fait, c’était François Chrétien qui l’avait mais il ne s’en est rendu compte qu’au moment de l’accrocher à son maillot, car les deux dossards étaient collés.

Heureusement, cela a été réglé bien avant le départ. En fait c’était une technique de déstabilisation, mais rien n’y a fait. Maxime a fait parler toute sa science du marathon pour terminer son semi en 1h26'55'' (1h26'50'') à la 127ème place. Une bonne performance, bien qu’il ait couru de façon irrégulière. Vient ensuite François Chrétien, qui bat son record sur la distance et passe sous les 1h30’ en réalisant 1h29'29'' (1h29'23'). François s’est retrouvé seul sur le parcours et en lutte constante contre soi-même et le vent. Horrible.

Le slogan du semi c’est « entre ciel et vert ». On peut dire qu’on n’a pas vu le ciel (il était tout gris) et que l’on a eu du vent, donc une température vraiment fraiche (16°C) un peu comme en 2017.

Vient ensuite Franck Meurisse, qui lui aussi bat son record, et l’établit à 1h30'50'' (1h30'37'') dommage ne de pas l’avoir vu plus à l’entrainement, car il aurait pu rejoindre Maxime, François et Nicolas Bielen qui termine aussi son semi avec un record à la clé, un chrono de 1h31'52'' (1h31'39''). Une fête serait-elle en vue ?

Primo Pohin termine en 1h35'12'' (1h34'24''), il peut mieux faire et va le prouver on l’espère d’ici la fin de l’année !

Michel Serughetti termine ce semi en 1h35'48'' (1h35'35''), il sait maintenant qu’il doit travailler son fond pour approcher les 1h30, la saison n’est pas finie et cela pourrait être un objectif

Quelques secondes plus tard arrive Nicolas Sillitti en 1h36'01'' (1h35'56''), qui s’est engagé sans véritable préparation, du fait qu’il est toujours bloqué dans les trains et ne peux plus trop venir aux entrainements

Éric Leclercq continue sa saison des courses longues entre semi-marathons et marathon et termine à l’expérience en 1h36'49'' (1h36'01'').

Notre première féminine est Yvonnick Gilbert qui termine cette course en 1h40'50'' (1h40'29'') mais qui donne l’exemple à toutes. Rajoutons à cela qu’elle obtient encore une qualification pour les championnats de France de semi-marathon et termine troisième master 2 à 15 secondes de la seconde Félicitations !

Pierre Gobinet, la légende, avant son jubilé s’offre le luxe de terminer devant presque toutes les filles du club : il finit en 1h45'37'' (1h44'40'') son 7ème (seulement) semi-marathon de Phalempin

Viennent donc ensuite nos filles et on commence par un duo, c’est Charlotte Vantine qui termine en 1h48'52'' (1h47'29'') malgré une chose pas bien fait avant l’échauffement ! Elle a servi de lièvre à Florence Lecolier qui finit en 1h48'52'' (1h47'30'') qui au passage se qualifie pour les France de semi-marathon. Félicitations !

Le lièvre numéro 2, Pascal Carcopino termine en 1h52'44'' (1h51'21'') en emmenant dans sa roue Anaïs Pèlerin en 1h52'45'' (1h51'22''). Anaïs établit son temps de référence sur la distance.

Troisième lièvre, José Fernandes Da Costa termine en 1h57'10'' (1h55'46'') entrainant dans sa foulée Estelle Dubus qui établit son temps de référence sur semi à 1h57'10'' (1h55'47''). Il ne reste plus qu’à l’améliorer petit à petit.

Laurent Beaumont passe sous les deux heures, lui qui est un peu partout en ce moment, avec sa nouvelle fonction de juge. Il termine en 1h58'33'' (1h56'51'').

2h03'49'' (2h01'30'') pour Arnaud Sobczyk, 2h06'14'' (2h03'55'') pour Jean-Michel Lecocq, pour son 30ème semi de l’année. Ils closent à eux deux le classement de l’USVA

Bilan : 1 podium, deux qualifications, 3 records. Félicitations a tous, et merci à vos coachs pour ces résultats !

Résultats - Photos

Fédérations et partenaires

Athle59 LHDFA FFA2018 IAAF Valenciennes2016 Lynx EnduranceShop Orgacolor DLM