Chemin

10 km et semi-marathon de Fleurbaix, le 3 mars 2013 - Fleurbaix

Fleurbaix2013Première date importante du calendrier des courses sur route à label FFA (Régional sur Semi et National sur 10), Fleurbaix attire tous les ans beaucoup de coureurs et une délégation importante de l'USVA avait fait le déplacement. Répartition à peu près équilibrée pour les inscrits sur 10 et sur Semi Marathon, ceux-là courant dans le cadre de leur préparation au Marathon de Paris.

La météo n'était pas forcément des plus adéquates (de l'avis général) avec un froid transperçant mais moins de vent que les années précédentes par exemple. Certains en avaient gardé un souvenir désagréable de ces bourrasques glaciales de face en plein gril costal (et ça fait 'gling-gling' pas vrai François C. ?).

 

10 km :

Mo et Vincent étant partis en découdre avec l'Elite du Cross National, nous avions les regards braqués sur les autres. Gaël Riez, un petit nouveau prometteur finit en 36'05. Eddie Lambin, de retour sur courtes distances nous gratifie d'un 36'23 minimum syndical pour lui. Ted avait de nouveau un peu mal au genou mais va s'améliorer rapidement on n'en doute pas (c'est ça de venir se frotter à des distances type 42 mon Ted, faut encaisser !).

Youssif Oubbih, qui vaut nettement mieux (quand il s'entraîne je veux dire), nous crédite de 39'21. A quelques mètres, Frédéric Di Gio coupe à 39'33 devant Ludovic Leduc 39'46. Ces deux-là sont en train de franchir un cap, quelque chose me dit qu'ils vont vite encore progresser. Ensuite, nous avons un revenant Bernard Capliez qui, déçu de ne pas avoir pris l'avion pour New York 2012, a pris quelques mois de pause afin de pétrir quelques miches pour nous revenir en 40'57.

François Pamelard même remarque, déçu (lui) d'avoir pris l'avion pour New York 2012, il nous a aligné 43'30 (33V2M) grâce à son régime à base de Get 27 à la montagne (c'est bien ça ? Ou j'ai dû mal comprendre son dernier mail certainement...). Quant à Super Mario avec 44'18 (7V3M), il peut déjà aller chez Lapeyre pour se faire confectionner une étagère en merisier sur mesure afin d'y exposer les futurs trophées qui ne manqueront pas de s'y entasser, vu ses perfs dans la catégorie... Mario s'est d'ailleurs qualifié fingerz pour les France ! Bravo Mario ! Tu sais ce qu'il te reste à faire Jeudi pas vrai ?...

Jean-Gab Leclercq débute la saison avec un temps conforme à ses standards en 45'47 ce qui le place, mine de rien, à la 618ème place (194V1M) sur 1470 coureurs inscrits. Ana Maria De Habreu colle désormais aux basques de Gaby et passe régulièrement maintenant sous les 50' sur 10 km en réalisant 49'05 ce qui lui permet de figurer dans les 50 premières féminines de la catégorie (42SEF) ! (Ana, si par hasard, tu n'avais pas vu ton nom dans la première version de cet article saches que je me tiens à ta disposition pour un baffage (mais après le fractionné dac ?)...

 

Semi marathon :

Sur Semi Marathon, nos 9 inscrits avaient hâte de se tester par rapport à leurs objectifs respectifs au Marathon de Paris 2013 malgré un temps trop froid pour ce type d'effort prolongé (j'me répète je sais mais on s'est pelés !). En tête des arrivés du groupe cette année, nous avons Nicolas Silitti qui réalise un bon temps d'1h24'58 (73ème/1212, 28V1M) mais en faiblissant un peu sur les derniers kilomètres. Si on retire les cross ( Syndrome Joffrey !), Nico, c'est une machine qui monte en puissance, et on n'est pas inquiets pour la suite de sa saison.

Arrive ensuite Laurent Kedziora, un peu lombalgique et frigorifié, qui claque son best sur semi dès le début de saison avec 1h25'17 (30V1M) malgré avoir rebroussé chemin au 14ème km pour aller rechercher son pod Nike+ parti dans le fossé vu qu'il a bricolé un truc foireux sur ses Adidas pour adapter ledit pod prévu normalement pour des Nike... Bref, un détail en regard de Gilles Pavan qui a dû laisser partir ses acolytes sus-cités en raison d'une douleur tendineuse au genou D et qui nous fait 1h26'50 quand même. Vu sa première partie de course, il envoie toujours sévère le pépère car Nico et moi, on ne mouftait pas dans son sillage. Courage Djaillezeuh, une semaine allégée et deux suppos jumelés de Voltarène, ça devrait passer (si j'ose dire)...

Viennent ensuite les turbo-diesels Marc Maliar dit Corsica Nazione avec 1h32'21, John-Mary Butmousenut, qui, avec ses manchons turquoises légendaires, nous pète un 1h33'02 tranquille... Ensuite Jean-Michel Lecocq (dit Abidin) et Blandine Guéry (qui esquisse un Moonwalk latéral sur la photo de groupe) finissent congelés, respectivement en 1h57'21(390V1M) et 1h59'02 (52V1F). Notre coach respectée et bien-aimée Nicole Desmedt a abandonné faute de bonnes sensations. C'est pas grave Nicole le plus dur va commencer vu le volume prévu la semaine prochaine !

 

Résultats à télécharger ci-dessous

Photos ICI

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (10Km - FLEURBAIX J'Y COURS.pdf)Résultats 10 km205 Ko
Télécharger ce fichier (Semi -  FLEURBAIX J'Y COURS.pdf)Résultats semi-marathon170 Ko

Fédérations et partenaires

Athle59 LHDFA FFA2018 IAAF Valenciennes2016 Lynx EnduranceShop DLM