Chemin

La Course entre Mer et Forêt, le 6 juillet 2019 - Le Touquet

LeTouquet2019 01LeTouquet2019 02

 

Durant ce week-end au Touquet, où quelques coureurs sur route de l’USVA se sont rendus à l’occasion du 10 km et du semi-marathon, on m’a répété plusieurs fois « ce qu’il se passe au Touquet reste au Touquet »… Histoire de me faire comprendre que toutes le péripéties du séjour dans la station balnéaire ne soient pas dévoilées durant dans le présent article. Soit… Mais on ne m’a pas dit de cacher les frasques valenciennoises de certains de nos athlètes les jours précédant la compétition !

Mais n’étant pas mesquin, je ne parlerai pas des sorties tardives de quelques-uns la veille de cette compétition qui avait la particularité de se disputer un samedi en fin d’après-midi… Un horaire inhabituel pour les courses sur route qui se déroulent habituellement les dimanches matin et qui a peut-être pousser nos fêtards à passer une bonne et longue soirée.

Mais passons sur leurs égarements et allons quand même du côté du Touquet, où une première partie du groupe s’est rendue les jours précédant la course pour profiter du soleil et de la mer. Les premières sur place sont Charlotte Vantine et Florence Lecolier, qui bien décidées à s’accorder avec le maillot du club, ont pris de belles couleurs sur le sable fin de la plage. Elles ont été rejointes par Julien Magnier, accompagné de sa petite famille puis, le jour de la course, le reste de la troupe est arrivé sur place petit à petit. Adeline Legrand, Estelle Dubus, Florence Gentilini, suivies de Michel Serughetti, Eric Leclercq, Frédéric Destrez et les Cyril (Elslander et Audras) retrouve les présents sur la plage, quelques heures avant le départ, pour tremper un peu les pieds dans l’eau fraiche et marron de la Mer du Nord…

Et ce n’est pas fini ! Juste avant le départ, d’autres groupes arrivent, notamment l’entraineur en chef en personne, Nicole Desmedt, accompagnée de son fils Benjamin d’Aubin Tourland et sa compagne, venus sympathiquement supporter les coureurs. D’autres supporters ne seront aperçus qu’une fois le départ donné (comme Anthony Hannebique et Marie, son épouse). Et nous avons eu la surprise de voir certains de nos coureurs qui ne s’étaient pas annoncés, tels Hugo Carassus et Arnaud Caille que l’on a vu à l’arrivée, ou Laurie-Anne Moreau, que on n’a pas vu du tout, sauf dans le classement !

Après cette longue présentation des effectifs, et vu l’interdiction que j’ai de parler des dégustations et pratiques peu recommandées pour le sport de nos athlètes, parlons donc de la course. Les 2500 coureurs du 10 km et du semi-marathon partent en même temps, de la même ligne de départ. Effet immédiat : de gros embouteillages dès les premiers mètres. De nombreux coureurs ont ainsi vu leurs objectifs tomber à l’eau au bout de quelques minutes de course, incapables de pouvoir prendre un rythme régulier. Il faut parfois attendre plus de 5 km pour pouvoir enfin s’élancer correctement, ce qui est bien trop tard pour réaliser une bonne performance, notamment sur 10 km. Dommage, car le parcours est relativement roulant et agréable malgré quelques relances et des petites côtes.

Allons faire maintenant un tour du côté des résultats….

 

10 km (1408 coureurs à l’arrivée)

Objectif avoué de Cyril : passer sous les 33’… Parti devant, il est juste un peu gêné au départ et peut prendre rapidement son allure. Quelques faiblesses en fin de parcours lui font louper son objectif d’une vingtaine de secondes, franchissant la ligne d’arrivée en 33’21, à la 16ème place (11ème SEM). Hugo Carassus aime les chiffres ronds car il se classe 100ème en 40’00, temps officiel ! Son temps réel, 39’52, est logiquement un peu meilleur et lui permet de se classer 56ème SEM.

Charlotte Vantine voulait tenter de franchir la barrière des 42’, mais elle fut des personnes piégées par le flot de coureurs et l’étroitesse du parcours. Malgré l’aide de Cyril Audras, qui s’était engagé dans le but de lui servir de lièvre, elle ne peut faire mieux que 241ème (11ème SEF) en 43’41, n’ayant pu dérouler sa foulée qu’après la mi-course. Cyril, classé 240ème (118ème SEM) avec le même temps que Charlotte, a repris ensuite le parcours pour accompagner quelques coureurs du club sur les derniers kilomètres de course. Julien Magnier a pris le départ avec Charlotte, les deux coureurs se frayant ensemble un passage au milieu du peloton. Il a perdu un peu de temps par rapport à sa camarade de jeu au premier tier du parcours et finit finalement 279ème (50ème V1M) en 44’31.

Nicole Desmedt n’avait pas participé à un 10 km depuis de nombreuses années, c’est donc avec quelques doutes qu’elle a pris le départ. La course ne fut pas facile, mais elle a pu compter sur Benjamin et Aubin pour la pousser durant toute la course… La pousser quasiment au sens premier, la motivation presque brutale de son fils choquant quelques spectateurs ! Mais Nicole n’est pas du genre à se laisser abattre et finit 378ème (4ème V2F) en 48’34, largement en avance sur les minimas de qualification au Championnat de France de la distance qu’elle visait !

Pour Éric Leclercq, pas de pression, cette course de fin de saison n’était qu’un moyen de participer avec tout le monde au déplacement. Il se classe 455ème (73ème V1M) en 49’43. Estelle Dubus et Adeline Legrand, qui sont venues ensemble au Touquet, ne se sont pas quittés non plus de la course ! Estelle est classée 541ème (19ème V1F) en 51’39, devant Adeline, 542ème (20ème V1F) en 51’40. Arnaud Caille participait quant à lui à son deuxième 10 km avec l’objectif avoué de faire mieux que son temps aux Foulées Valenciennoises : objectif atteint de 2 min, il se classe 721ème (261ème SEM) en 54’38 !

 

Semi-marathon (951 coureurs à l’arrivée)

Les semi-marathoniens ont eu la chance de profiter 2 fois du parcours durant leur course… Une deuxième boucle qui leur a peut-être permis de voir le paysage qu’ils n’ont pas pu admirer quand ils étaient perdus au milieu de la cohorte des coureurs, lors de la première boucle !

Premier semi-marathon et première qualification au Championnat de France de la distance pour Sofiane Ouali (et non Ouazi comme indiqué dans les résultats…) ! En 1h17’26, il se classe 10ème et remporte la catégorie JUM. Pour Frédéric Destrez, cette course était un moyen de se mettre dans le bain pour sa prochaine préparation marathon. L’objectif fut plutôt réussi puisqu’il réalise sa meilleure performance sur la distance (1h30’58, 64ème au général, 17ème V1M), malgré un début de course bien empêtré dans le peloton en compagnie de Charlotte, Julien et Cyril.

Ce quatuor était d’ailleurs un quintet en début de course, car Michel Serughetti était des leurs avant de prendre un peu de distance. Notre Aldo Maccione des plage (voir la galerie photo) se classe 141ème (18ème V2M) en 1h38’16. Avec un petit problème oculaire, Florence Gentilini voyait sa course partir sur des bases pas forcément favorables, mais malgré une petite passe difficile, elle réussit à se reprendre et franchit la ligne d’arrivée en 432ème position (36ème SEF) en 1h53’31. Quant à Laurie-Anne Moreau, c’est en toute discrétion qu’elle se classe 646ème (67ème SEF) en 2h03’24.

 

Un grand bravo à tous pour ces résultats ! Même si les temps ne sont pas ceux escomptés, les conditions n’étaient pas des plus favorables pour signer un record. Nous avons eu de beaux exemples d’opiniâtreté durant cette épreuve qui clôt la saison pour la majorité des coureurs du club. Un repos estival bien mérité les attend !

Ils n’ont pas pu courir pour diverses raisons mais ces résultats sont aussi un peu les leurs, vu leur détermination à encourager les athlètes tout aussi fortes que celle des coureurs. Un énorme merci à tous nos supporters, vous avez été au top ! Merci donc à Florence, Tiphaine, Elise, Anthony, Marie (et Prada :) ), Marine, Aubin et Benjamin, ainsi qu’à tous ceux qui nous ont envoyé quelques mots à distance.

Une fois la ligne d’arrivée franchie et une douche bien méritée, quasiment tout le monde s’est retrouvé dans une brasserie afin de partager un repas et continuer cet excellent séjour entre amis. Puis la soirée a continué, dans la veine de la précédente pour certains… Mais chut, « tout ce qui s’est passé au Touquet reste au Touquet » !

Résultats - Photos

LeTouquet2019 03

Fédérations et partenaires

Athle59 LHDFA FFA2018 IAAF Valenciennes2016 Lynx EnduranceShop Orgacolor DLM