Chemin

Les 20 km de Maroilles, le 1er mai 2015

Maroilles2015Tandis que certains profitaient du climat de la Catalogne, d’autres s’élançaient sur la classique régionale « les 20 km de Maroilles ». Comme dirait Nicole, notre coach très appréciée, Maroilles c’est dur et on peut se demander à quoi ça sert ! Pour un 20, on fait quasi des temps de semi...

Et bien, Maroilles, c’est à la course à pied ce que le boxer Diesel est aux sous-vêtements, ça sert à se faire plaisir !

Bonne ambiance donc, comme d’habitude, et météo parfaite cette année, nos coureurs se sont donc élancés, certains pour la première fois sur l’épreuve !

Premier du groupe de l’USVA, Thomas Baudrin qui semble avoir pris son envol, nous ramène un très bon temps en 1h19’02 (bon, Thomas, prends pas trop le melon, les pointures du club n’étaient pas là. Et puis à ton âge, comme dirait Laurent Chardon, tu devrais faire 1h10 pigé ? :-D). Félicitations quand même !

Arrive ensuite Laurent Kedziora, en roue libre, lâché par ses (vieux) stimulants habituels (Régis, Christophe, Gilles)... 1h23’07, pas mal pour son dixième anniversaire en course à pied puisqu’il a commencé sur cette course en 2005, où il avait fini en... 2h09 !!

Ludovic Leduc, plutôt rapide sur le 10, manque encore un peu d’allonge sur le long mais fait mieux que l’année dernière et monte sur notre podium à la 3ème place en 1h24 pile.

Dimitri Lecocq, buveur de jus d’orange, nouveau au club et bien accompagné grâce au co-voiturage avec vestiaire mixte en extérieur, sde permet d’arriver en 1h27’56 ! il réalise donc un très bon temps qui devrait lui permettre de rejoindre le groupe I avec accès à la pompe à Leffe, moyennant un changement de sa diététique après l’effort, on l’a briefé au bistrot après sa course à ce sujet.

Quant à Nicolas Silitti, il revient doucement après quelques mois en jachère sportive, super classe avec ses lunettes de soleil (on dirait un acteur de film X) nous fait 1h29, assez loin de son best d’1h20 en 2010 (avec ses acolytes de l’époque un certain Djaillezeuh Pavan et Laurent K.).

Bernard n’y va plus par quatre chemins, une course, un record perso, il y a 3 semaines c’était Valenciennes sur 10, là c’était Maroilles sur 20 km : 1h29’46 ça c’est fait ! Fin Juin, c’est Phalempin Bernard ok ?

Franck Meurisse, d’une régularité proverbiale, fait mieux qu’il y a deux ans lors de sa dernière participation et finit en 1h30’29 bien joué !

Arnaud Dessaint (peut être encore anesthésié par quelques vapeurs d’halothane à cause du boulot ?) réalise 1h32’05, assez loin de son véritable niveau. Un mauvais jour sans doute ou peut-être la découverte du parcours assez exigeant pour sa première participation aux 20 km.

Mario Fontana, sur qui le temps n’a pas de prise, et malgré le fait intangible qu’une mécanique italienne descend mieux qu’elle ne monte, nous montre encore à quel point il garde la hanche souple en 1h32’41 !! Bravo Mario et bon anniv’ !

Michel Serrughetti finit la course en 1h34’42, un peu décevant comme temps, alors qu’il envoie « pleins gaz » sur piste lors des fractionnés, un jour sans aussi probablement ?

Richard Juras fait une bonne prestation, 1h36’08, bien plus rapide que les premiers temps réalisés à ses débuts par son grand fiston, qui depuis, envoie du lourd c’est vrai...

Jean-Gab, 1h36’21, on l’a vu dépasser au sprint une dizaine de malheureux concurrents médusés, parti très mal placé dans les sas, faudra qu’on l’envoie en stage avec Fred Fernez, nous gratifie d’un un finish invraisemblable ! Bravo et bel exemple de gestion de course (tu vois Dimitri, les boissons houblonnées ça a du bon !)

Nathalie Bernard réalise un excellent temps d’1h37’05, je l’ai entraperçu au bistrot après la course mais j’ai loupé ton finish désolé Nathalie !

Alain Locquet n’est pas loin en 1h38’56, temps 2015 assez éloigné de ses prestations des années 2000, mais bon, c’est la vie.

Julien Lemaire, fait 1h39’13 pour sa première participation à Maroilles (sauf erreur de ma part). Si tu bats ce temps de plus de 40’ comme Laurent K 10 ans plus tard, eh ben tu gagneras la course ! C’est donc ton objectif futur, ok ! Petite remarque, pour un perchiste tu as été long à la détente pour ton placement dans les sas, car tu prends 5 minutes avant même de démarrer, à moins que tu ne sois arrivé en retard après le coup de pistolet ? En temps réel tu fais presqu’aussi bien que Gaby pas mal !

Blandine Fiore, progresse assez rapidement maintenant et coupe la ligne avec un temps de 1h43’41, devant un triathlète masculin senior pris au hasard, histoire de fixer les idées... Bravo !

Sylvain Scoufflaire, un peu en dedans réalise 1h44’45, ce qui reste honorable, quelques centaines de mètres avant Bernard Quercy en 1h4’01, qui fait plus que bonne figure dans sa catégorie !

Coraline Volkamer s’essaie sur du long ça donne un temps correct de 1h46’32, se permettant de distancer de peu Djamel Raki, qui finit la course en 1h47'18, mais assez nettement Fred Siejak qui signe quant à lui un chrono de 1h52’38.

Aurore Lethelliez, une nouvelle que je ne connais pas (!) fait 1h54’27 ! Aurore, peux-tu te (re-)manifester auprès de ma personne un soir d’entrainement afin que je te (re)connaisse ?

Marie Juras franchit la ligne en 1h55’09 suivie d’assez loin par Anne-Sophie Liberatore en 2h06’39.

Jean-Michel Lecoq, le stakhanoviste du bitume, le monsieur « Plus » du running, Abidin pour les intimes, tu touches au hasard un seul endroit de son corps : tu déclenches une douleur, réalise un temps moyen en 2h04, déjà au taquet pour la route du Louvre dans 15 j !

Laura Holin (même remarque en ce qu’il me concerne que pour Aurore Lethelliez !) clôture les arrivants du groupe de l’USVA pour l’épreuve et coupe la ligne en 2h35’25.

Bravo à tous et bonne récup’ !

Résultats du club :

  1. Thomas Baudrin 01:19:02/01:18:59 96ème/3631 65SEM
  2. Laurent Kedziora 01:23:07/01:23:03 175ème 51V1M
  3. Ludovic Leduc 01:24:00/01:23:55 200ème 111SEM
  4. Dimitri Lecocq 01:27:56/01:27:37 344ème 173SEM
  5. Nicolas Silitti 01:29:41/01:29:37 418ème 47V2M
  6. Bernard Chemin 01:29:46/01:29:27 423ème 50V2M
  7. Franck Meurisse 01:30:29/01:30:10 459ème 56V2M
  8. Arnaud Dessaint 01:32:05/01:31:40 527ème 251SEM
  9. Mario Fontana 01:32:41/01:32:21 556ème 10V3M
  10. Michel Serughetti 01:34:42/01:34:11 674ème 215V1M
  11. Richard Juras 01:36:08/01:35:46 769ème 104V2M
  12. Jean-Gabriel Leclercq 01:36:21/01:35:39 782ème 107V2M
  13. Nathalie Bernard 01:37:05/01:36:28 823ème 23SEF
  14. Alain Locquet 01:38:56/01:38:19 978ème 317V1M
  15. Julien Lemaire 01:39:13/01:35:54 1005ème 459SEM
  16. Blandine Fiore 01:43:41/01:42:58 1365ème 48SEF
  17. Sylvain Scoufflaire 01:44:45/01:44:03 1456ème 469V1M
  18. Bernard Quercy 01:46:00/01:45:13 1552ème 41V3M
  19. Coraline Volkamer 01:46:32/01:45:28 1603ème 63SEF
  20. Djamel Raki 01:47:18/01:46:01 1661ème 529V1M
  21. Frédéric Siejak 01:52:38/01:51:20 2092ème 630V1M
  22. Aurore Lethelliez 01:54:27/01:52:36 2235ème 115SEF
  23. Marie Juras 01:55:09/01:53:17 2290ème 124SEF
  24. Anne-Sophie Liberatore 02:06:39/02:04:07 3036ème 223SEF
  25. Jean-Michel Lecocq 02:06:54/02:04:47 3055ème 839V1M
  26. Laura Holin 02:35:29/02:32:27 3606ème 321SEF

Résultats officiels

Photos : Sébastien Ollivier - Divers - Pascal Carcopino

Fédérations et partenaires

Athle59 LHDFA FFA2018 IAAF Valenciennes2016 Lynx EnduranceShop DLM